Partager
Réservez votre vol pour Francfort / Main ou ailleurs ici

Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

----------------------

Schirn Kunsthalle
à Francfort

Schirn Kunsthalle sur la place du "Römer"
________________________________________________


La place du "Römer" marque le centre historique de la ville. A sa partie ouest se dresse le Römer, depuis 1405 l'Hôtel de Ville. Ce bel édifice se caractérise extérieurement par les façades gothiques en pignon à redans des trois maisons contiguës qui le composent.
La Kunsthalle communément appelée "Die Schirn" ne possède pas de collection propre, mais est un lieu d'expositions de réputation mondiale. Fondée en 1986, elle a déjà réalisé plus de 200 expositions et accueilli plus 5 millions de visiteurs. Elle dispose d'une surface d'exposition de 2 000 m².

_______________________________________







Schirn Kunsthalle

Frankfurt Römerberg
60311 Frankfurt
Réservez ici votre hôtel à proximité de la Schirn Kunsthalle
Site de la Kunsthalle en allemand et anglais
Métro / U-Bahn 4, 5, station Dom/Römer,
Tram / Straßenbahn 11, 12, station Paulskirche
Tarifs (peuvent varier selon les expositions)
9 €, réduit 7 €,
gratuit pour les enfants de moins de 8 ans, familles 20 €
Exposition Magritte 12 €
Horaires d'ouverture
Mardi, vendredi - dimanche 10 à 19 heures
Mercredi et jeudi 10 à 22 heures


Exposition
René Magritte.
La trahison des images
10 février au 5 juin 2017

Du 10 février au 5 juin 2017, la Schirn Kunsthalle de Francfort présente l’exposition Magritte. La trahison des images, une exposition préparée en coopération avec le Centre Pompidou.
Elle propose une approche à ce jour inédite de l’œuvre de l’artiste belge René Magritte. Rassemblant les œuvres emblématiques, comme d'autres peu connues de l’artiste, provenant des plus importantes collections publiques et privées, l’exposition offre une lecture renouvelée de l’une des figures magistrales de l’art moderne.
Environ 70 tableaux, dessins et documents d’archives sont réunis pour explorer l'intérêt du peintre pour la philosophie, qui culmine, en 1973, avec Ceci n’est pas une pipe.

Dans une conférence qu’il donne en 1936, Magritte déclare que Les affinités électives, qu’il peint en 1932, marque un tournant dans son œuvre. Ce tableau signe son renoncement à l'automatisme, à l’arbitraire du premier surréalisme. L’œuvre, qui montre un œuf enfermé dans une cage, est la première de ses peintures vouée à la résolution de ce qu’il nomme : un "problèm". Au hasard ou à la "rencontre fortuite des machines à coudre et des parapluies", succède une méthode implacable et logique, une solution apportée aux "problèmes" de la femme, de la chaise, des souliers, de la pluie… Les recherches appliquées à ces "problèmes", marquent le tournant "raisonnant" de l’œuvre de Magritte.

La Schirn présente des œuvres de Magritte des années 1920 jusqu'aux années 1960 venant d'importants musées internationaux et de collections privées (Musée Magritte à Bruxellesl, Kunstmuseum Bern, Dallas Museum of Art, Menil Collection Houston, Tate Londres, Metropolitan Museum of Art New York, Museum of Modern Art New York , National Gallery of Victoria Melbourn, National Gallery of Art Washington D.C.
Sources : Centre Pompidou, Paris et Schirn Kunsthalle, Francfort.
Il est possible de réserver des billets d'entrée à l'avance ici...

 


Recherche d'hôtels

Du

Au

Réservation de voyage à Francfort avec Allemagne Voyage tourisme & culture
Recherche personnalisée
Réservez ici votre vol pour Francfort/Main ou ailleurs