Partager
Réservez votre vol pour Munich ou ailleurs ici

Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

 

Munich
en 24 heures chrono

Ce n'est pas possible !

Mais nous l'avons fait.
Après un séjour dans les Alpes bavaroises, il ne nous restait que le samedi après-midi et le dimanche matin avant le retour en avion pour faire une visite éclair de Munich. Ici, notre récit, pour vous donner quelques éléments pour un court séjour. Pour profiter pleinement de la ville, nous conseillons au moins trois jours.

Vieille ville de Munich
Munich le soir © allemagnevoyage

Notre hébergement

Nous avons choisi un hôtel proche de la gare centrale (Hauptbahnhof). En sortant de la gare vers la droite, autour de la Schillerstrasse, Schwanthaler Strasse, se trouvent de nombreux hôtels 2 - 3 étoiles, qui se partagent les rues avec des salles de jeu, baptisées "casino", des boutiques de téléphonie, d'achat-vente d'or, kebabs et sex-shops. Bref, ce n'est pas très touristique, mais pratique. La chambre double à 90 € était tout à fait correcte (télé grand écran, mini-bar, connexion internet) et le petit-déjeuner buffet compris dans le prix (petit pains, croissants, fruits, différents jus, confitures, fromages, céréales et tenez vous bien, des petites saucisses de Nuremberg grillées...).

l'Hôtel de Ville de MunichHôtel de ville © allemagnevoyage

Le transport

Les S-Bahn (tram) lignes 1 ou 8 relient tous les 10 minutes la gare centrale avec l'aéroport de Munich (en entrant dans la gare à droite). Le trajet simple coûte 10 € et dure 40 minutes. Le "Partnerticket" valable pour 2 à 5 personnes coûte 20 €. On peut l'utiliser jusqu'au lendemain matin, 6 heures pour les S-Bahn, U-Bahn et bus. Nous avions même pu l'acheter dans notre hôtel.

Nos visites

Viktualienmarkt
Viktualienmarkt © allemagnevoyage

Viktualienmarkt
Marché aux victuailles

Après avoir déposé nos valises à l'hôtel le samedi à 15 heures, nous nous sommes dépêché vers le Viktualienmarkt qui ferme assez tôt le samedi et reste fermé le dimanche. Le marché est très animé et colorié. Des stands de fleurs, fruits et légumes et d'autres spécialités exotiques ou locales, une douzaine (ou plus? ) de points de dégustation. Un vaste Biergarten, avec service à table ou self-service n'y manque évidemment pas. Avec une chope de bière dans une main, et une Bratwurstsemmel (saucisse dans un petit pain) dans l'autre (je sais, c'est très original), on se fraie un chemin entre les tables et s'assoie avec les autres on demandant poliment « ist hier noch frei ? » (la place est encore libre ?). Ceux qui préfèrent une ambiance plus distingué, trouvent aussi des stands plus élégants, où l'on déguste du Prosecco, le vin mousseux italien qui semble détrôner le champagne français chez la "Schickeria" allemande. Un bar à huîtres (probablement livrées par avion de Lutèce) ne manque pas non plus.
Juste à côté du Victualienmarkt se situe la « Schrannenhalle », un marché couvert très élégant, une sorte de vitrine de produits de luxe. L'étage est occupé par "Feinkost Käfer", le « Fauchon allemand », le sous-sol par l'univers violet et climatisé d'une marque de chocolat avec toutes sortes de gadgets aux couleurs de la marque. Une curiosité. Au rez-de-chaussée, des spécialités culinaires de toutes sortes, présentées comme des bijoux.

Hofbräuhaus
Hofbräuhaus © allemagnevoyage

Vieille ville autour du Hofbräuhaus

Du Victualienmarkt, en passant entre les églises Sankt Peter et Heiliggeistkirche, en doit slalomer dans un tourbillon de bus, taxis, vélos et d'autres piétons, comme on rencontre rarement dans des villes allemandes. En montant la Sparkassenstrasse, on remarque vers la droite une autre foule autour de la célèbre brasserie populaire Hofbräuhaus. Nous avons pris notre courage à deux mains et traversé l'immense salle bondée, filé devant l'orchestre qui trône au milieu pour prendre quelques photos et en sortir par le jardin sans autres formalités.

Surf à Munich
Surf dans le Jardin Anglais © allemagnevoyage
Pagode Englischer Garten Munich

Jardin anglais : surf, orchestre bavarois et pagode chinoise

Le jardin anglais est unique de plusieurs points de vue. Ici, on croise tous les styles vestimentaires : combinaison de surf, Lederhosen, bikini ou encore rien du tout. Oui, ici en pleine ville, on pratique le naturisme, qui est toutefois officiellement interdit autant que le surf. Vous avez bien lu : des amateurs de la glisse surfent sur les eaux glaciales de l'Eisbach sur une vague permanente. En longeant l'Eisbach vers le nord, vous tomberez sur le spot et avec un peu de chance sur les adeptes du surf. Nous avons admiré le spectacle pendant un bon moment, puis rejoint la pagode où un orchestre jouait au premier étage, entouré d'un gigantesque Biergarten avec un self-service. Les chopes de bière sont consignées (1 €). Gardez le jeton; en retournant la chope avec le jeton, on vous rendra la consigne.
Après une pause-café (oui, on peut boire autre chose que de la bière dans un Biergarten), nous avons pris le métro de la station Universität jusqu'au Marienplatz pour jeter un coup d’œil sur l'Hôtel de Ville (Neues Rathaus), la Frauenkirche et la zone piétonne jusqu'au Stachus. Des familles, des groupes de touristes de tous les âges et de tous les origines se mêlent dans une ambiance joyeuse (et parfois un peu bruyante). De là, nous sommes rentré assez fatigués à notre hôtel avec un stop dans une pizzeria. La seule chose remarquable de la pizza était sa taille : 50 cm, sans exagération !

Pinakothek der Moderne
Pinakothek der Moderne © allemagnevoyage
Nouvelle PinacothèqueNouvelle Pinacothèque © allemagnevoyage

Pinacothèques de Munich

Le dimanche matin, nous nous sommes attaqué à la culture : l'Ancienne Pinacothèque, la Nouvelle Pinacothèque, la Pinacothèque de la Moderne, le Musée Brandhorst, et la Collection Schack se trouvent tous près des uns et des autres sur un terrain appelé "Kunstareal" . Nous avons choisi de visiter la Pinacothèque de la Moderne qui héberge en fait 4 collections différentes : peinture, architecture, graphisme et design. .
La surprise en arrivant : le prix d'entrée n'est que de 1 € le dimanche et la deuxième, le peu de visiteurs au musée,
Nous avons visité essentiellement la collection de peinture, et encouragé par le petit prix, fait un saut vers la Nouvelle Pinacothèque et parcouru ses galeries dédiées à l'art européen des XVIIIe et XIXe siècles.
Après un détour avec le tram jusqu'au "Sendlinger Tor", nous sommes allés récupérer nos bagages à l'hôtel, puis retour vers l'aéroport.

Résumée

C'étaient nos 24 heures chrono à Munich. Nous y retourneront évidemment pour un séjour d'un minimum de trois jours, notamment pour visiter la Résidence, le musée BMW et l'Ancienne Pinacothèque et également pour explorer le "nightlife" du quartier Schwabing.

Les musées du Kunstareal - Pinacothèques
La Alte Pinakothek, la Neue Pinakothek et la Pinakothek der Moderne, le Museum Brandhorst, et la Sammlung Schack
Hofbräuhaus, am Platzl 9, tous les jours de 9h à 22h30 (juste à côté le Hard Rock Café).
Viktualienmarkt, tous les jours sauf le dimanche de 9 à 18 heures, le samedi, certains stands commencent à fermer vers 15 heures.
Hôtels proche de la gare centrale

Recherche d'hôtels

Date d'arrivée

Date de départ

Réservez votre Voyage à Munich avec Allemagne Voyage tourisme & culture
Recherche personnalisée
Bannière 300x250