Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

----------------------

Martin-Gropius-Bau


Photo © Jansch
Photo © Jansch

© Ed Atkins, Production still for 'Old Food', 2017 Courtesy the artist

© Ed Atkins, Production still for 'Old Food', 2017 Courtesy the artist

© Ed Atkins, Production still for 'Old Food', 2017 Courtesy the artist

Größere Kartenansicht

Exposition

Ed Atkins
"Old Food"

jusqu'au 7 janvier 2018

Un bébé gigantesque, un garçon et un homme noyé hurlent, bavardent, mangent des sandwichs grotesques couverts d'excréments, de carcasses, de drapeaux et de masques - et n'en apprennent rien. Une foule sans nom glisse dans un trou, sans cesse - ou recrée des lettres en formations chorégraphiées. Le compositeur Jürg Frey interprète dans une cellule en béton, dans la hutte d'un ermite, dans un jardin bucolique estival, une pièce de piano en boucle. Les textes muraux du magazine en ligne "Contemporary Art Writing Daily" reflètent une réalité barbare qui n'apparaît pas dans cette exposition. Un générique suggère une fin qui n’arrive jamais et les entreprises de médias sociaux semblent sponsoriser l'ensemble…

Ed Atkins est l'un des représentants les plus éminents d'une génération d'artistes préoccupés par l'omniprésence des médias numériques. Dans ses films générés par ordinateur, il crée des mondes d'artificialité forcée, dont il met en scène les protagonistes brisés et solitaires avec une hyperprécision et une proximité désarmante. Ses animations montrent leur nature numérique, mais visent en même temps un réalisme troublant.

Pour le Martin-Gropius-Bau, Atkins a développé une série de nouvelles œuvres qui exploitent le potentiel allégorique de son esthétique vidéo spécifique et explorent des domaines toujours plus audacieux du désir, d'historicité, de la mélancolie et de la stupidité.
Ed Atkins est devenu célèbre pour une série d'installations vidéo avec des avatars CGI, animées par la technologie de capture de mouvement et parlant à la voix de l'artiste. Dans ses œuvres plus récentes, il poursuit son exploration du médium et associe les figures autobiographiques affectives aux questions soulevées par le pouvoir du numérique.
Le monde de la "vieille nourriture" est perdu d'emblée mais persiste encore sans aucune perspective de salut. Tout comme un hamburger McDonald' s, "Old Food" ne se détériorera jamais, il continue tout simplement à exister et est l'incarnation d'un monde mélancolique dans lequel ce qui a été perdu ne peut jamais être saisi et surtout pas récupéré.
"Old Food" est l'installation la plus importante d'Atkins à ce jour. Avec les moyens de la caricature et de la parabole, il évoque le no man's land des mondes fantastiques de la télévision nostalgique. Contrairement à de nombreuses œuvres antérieures d'Atkins, "Old Food" est lent - paralysé et épuisé par sa propre superficialité évidente. Et pourtant "Old Food", pris dans un concert mélancolique, se déplace à l'intérieur et à l'extérieur.
Les vidéos d'Atkins minent continuellement leur propre réalisme et la technologie sophistiquée grâce à laquelle elles sont créées. Paradoxalement, l'effet est une menace importante.

Martin-Gropius-Bau

Tous les jours sauf mardi
De 10 à 19 heures
Fermé le 24 et 31 décembre

Entrée

12 €
Entrée gratuite pour les moins de 16 ans
Entrée gratuite les lundis
Martin-Gropius-Bau Berlin
Niederkirchnerstraße 7,
angle Stresemannstr. 110
10963 Berlin
www.gropiusbau.de
Réservez ici votre hôtel proche du Martin Gropius Bau

Accès

Métro : U-Bahn ligne 2 (arrêt : Potsdamer Platz)
Trams : S-Bahn lignes 1, 2, 25 (arrêts: Potsdamer Platz ou Anhalter Bahnhof)
Bus : M29 (S Anhalter Bahnhof), M41 (Abgeordnetenhaus)

© Ed Atkins, Production still for 'Old Food', 2017 Courtesy the artist
© Ed Atkins, Production still for 'Old Food', 2017 Courtesy the artist


Recherche d'hôtels

Date d'arrivée

Date de départ



Réservez ici votre hôtel proche du Martin Gropius Bau
!

Réservez votre vol pour Berlin ou ailleurs ici
Recherche personnalisée